Quel est votre modèle économique ? Est-ce que tout est vraiment gratuit ?

Le projet existe grâce aux dons et à nos économies. Nous investissons du temps et de l’argent dans ce projet par conviction, nous ne ferons jamais payer les porteurs de projets pour l’aide apportée, nous ne ferons jamais payer la communauté pour l’aide qu’elle apporte, nous sommes une association loi 1901 à but non lucratif indépendante des entreprises et financements publiques.

Est-ce que vous êtes affiliés ou dépendant d'une autre structure politique ou religieuse ?

Non, nous sommes une association loi 1901 complétement indépendante, nous ne dépendons d’aucun parti politique ou religieux, nous ne nous placerons jamais dans une situation qui nous rend dépendante financièrement d’un organisme extérieur.

Quel type de mission vais-je recevoir chaque mois si je m'inscris ?

Ce sont des missions de moins de 3 minutes réalisables avec une connexion internet. Elles ont toujours pour objectif de soutenir une initiative qui a besoin du soutien d’une communauté pour prendre des forces. Cela peut donc être le partage et la signature d’une pétition, d’un boycott, le partage d’une vidéo ou du bouche-à-oreille, cela peut être un mail pour solliciter les élu.e.s ou la presse, on peut aussi vous proposer de vous engager sur une semaine sans viande par exemple.

Pourquoi est-ce que la communauté ne peut pas choisir les projets soutenus ?

Instaurer un système de vote pour que la communauté choisisse un projet qu’elle souhaite soutenir signifierait mettre en concurrence les initiatives les unes contre les autres. Pour tirer leur épingle du jeu, les porteurs seraient contraints de développer beaucoup d’énergie pour avoir le plus de clics sur le projet. Ce qui irait totalement à l’encontre de l’écoalition qui se veut un soutien pour les porteurs, et non une contrainte de plus pour qu’ils puissent communiquer.

Il n’est pas non plus possible de choisir une initiative parmi plusieurs, car la force de l’écoalition c’est de pouvoir agir sur la même question au même moment. C’est parce que l’on agit tous et toutes sur une seule question qu’il y a un effet de groupe fort qui permet d’apporter un soutien puissant.


A terme, nous aimerions vraiment pouvoir soutenir plusieurs initiatives par mois, et donc proposer à la communauté de choisir un groupe de soutien associé à la thématique qui les touche. Mais pour mettre cela en place, nous avons besoins d’être beaucoup plus nombreux·ses.

Qui décide quelles missions seront proposées ?

Il y a un pôle évaluation au sein de l’écoalition qui a la responsabilité d’identifier la pertinence des projets par rapport aux possibilités de l’écoalition. Le jugement se fonde sur deux critères :

– Des critères de sélection précis disponibles ci-dessous. Ainsi, la communauté a une idée précise du type de projet qu’elle va être appelée à soutenir, il n’y a pas de surprise ;
– Une écoute attentive des retours de la communauté qui permet une relation de confiance par le dialogue entre le jury et la communauté.

Quels sont les critères de choix d'une initiative ?

Critère thématique :

L’écoalition est uniquement centré sur les questions environnementales. Nos actions concernent donc la qualité de l’air, de l’eau, des sols, l’équilibre de la biodiversité, la souffrance animale, les solutions énergétiques, la question du climats et des réfugiés climatiques, la pollution par les ondes, la questions des perturbateurs endocriniens et autre chimies douteuse présentes dans nos corps, la surconsomation, la gestion des déchets, le do it yourself ainsi que la résilience face aux crises environnementales. De manière générale, toute initiative qui répond à l’un des besoins de la transition écologique est valide.

 

Critère d’échelle :

Cela aurait peu de sens que quelqu’un de Marseille soutienne le jardin partagé de Brest par exemple. L’écoalition soutient des initiatives qui concernent directement les membres de la communauté. 

Nous pouvons bien-sûr soutenir des initiatives qui ont une implication locale, si leur caractère innovant peut inspirer des personnes à l’échelle nationale (ex : publications open source, volonté d’extensibilité nationale).

 

Critère de résultat :

Nous donnons une priorité aux projets capables de créer des résultats observables à court terme. Au-delà du coup de projecteur sur le projet, les porteur.se.s doivent être clair.e.s sur le besoin lié à ce coup de projecteur (besoin de nouveaux bénévoles, besoin de mobiliser une institution etc.).  

 

Critère légal :

 L’initiative ne peut être illégale, nous ne diffusons pas d’action de désobéissance civile, cela nécessiterait des compétences en droit que nous n’avons pas.

 

Critère d’intention :

Sont privilégiées les initiatives d’intérêt général (initiatives citoyennes, associations etc.). Nous sommes vigilant.e.s à promouvoir des valeurs, et non des projets mercantiles. 

 

Critère de manque de moyens :

On peut avoir tendance à privilégier un projet qui a peu de moyens financiers, car nous avons tendance à préférer vouloir voir naître une nouvelle initiative plutôt que de renforcer une initiative déjà bien en place.

 

Critère de argumentatif : 

Le projet doit pouvoir avancer des objectifs clairs, accompagnés d’arguments et de chiffres solides. Il ne doit peser aucun soupçon de fakenews sur les informations véhiculées.

 

Critère de taille :

 L’initiative doit avoir commencé à faire ses preuves, seront privilégiées les initiatives qui ont déjà démontré leur capacité à rassembler du monde sans le boost de l’écoalition. Le coup de com’ de l’écoalition fait émerger une charge de travail nouvelle, de nouveaux besoins (bénévoles, compétences etc.), nous nous assurons que les porteurs seront apte à gérer cette charge de travail. 

 

Critère feel good :

Nous voulons une société faite de joie et de convivialité. De ce fait chacune de nos communications vise à nourrir des émotions positives, nous soutenons des initiatives qui s’alignent avec ce principe. Et même si parfois les sujets sont lourds émotionnellement, sans nous interdire la critique, nous cherchons en toute situation l’angle encourageant.

Suis-je obligé de réaliser les missions ?

Non, nous n’avons pas pour philosophie de mettre la pression aux gens, il y a des contextes où l’on doit prioriser d’autres choses. Ne vous forcez pas si la mission ne correspond pas à vos convictions. Mais essayez tout de même de faire de votre mieux, vous êtes garant·e de la crédibilité du mouvement.

Que signifie votre logo ?

L’idée de l’ecoalition est partie du dicton « les petites gouttes font les grands torrents » : le « e » est une goutte, le « c » est une vague, le « o » est un torrent.

Les 3 lettres forment « eco », le début de notre nom, mais aussi un petit clin d’œil à « écho », puisque l’on cherche à donner de l’écho aux initiatives citoyennes.

Si vous retournez le logo, vous remarquerez des vagues blanches qui complètent les formes colorées, l’idée était de placer dans le logo une dynamique perpétuelle, un mouvement depuis la goutte, jusqu’au torrent qui revient nourrir la goutte de sa force.

Enfin, sur le logo à l’endroit, vous pouvez voir 2 montagnes blanches en-dessous de « eco », dans l’idée d’un mouvement capable de déplacer des montagnes !

Comment puis-je apporter mon aide ?

Nous avons détaillé l’ensemble des possibilités de participation sur la page participer +.

Comment créer un partenariat avec l'écoalition ?

L’écoalition est faite pour soutenir des initiatives environnementales, nous ne sommes donc pas dans une logique où nous exigeons une contrepartie de la part des initiatives que nous soutenons. Cependant, nous apprécions lorsque les associations soutiennent elles aussi l’écoalition en nous donnant de la visibilité auprès de leurs publics et/ou de leurs engagé.e.s, par exemple en relayant notre vidéo de présentation.

Pour proposer un partenariat avec l’écoalition, envoyez-nous simplement un mail.

Vous avez une question qui n’est pas ici ?